01 setembro, 2011

dois euros

"Keith. Keith. Keith Richards. Oui, je suis ce visage
étouffé de rides, criblé des chemins qu'il n'a pas
choisis, des vies qu'il a prises dans le ventre. Oui,
je suis cet homme comme je suis les femmes qu'il
a aimées. Oui, je sens son chagrin et j'aime son
sourire. Mille fois Mick m'a serrée dans ses bras.
Mais c'est Keith que je regardais par-dessus son
épaule. Keith penché sur sa guitare. Les Rolling
Stones à fond dans ma voiture, la main d'un garçon
qui remonte sur ma cuisse. Les Stones dans le salon,
je cours derrière mon frère et ma soeur. Le disque
saute un peu. Papa chante par-dessus. Les Stones
sur la guitare de mon frère. Les poster des Stones
dans ma chambre. La langue rose que je tire devant
le miroir. Angie qui couvre mon chagrin. Pourquoi
on se penche sur un être? Pourquoi on tombe
amoureux? [...]"


palavras iniciais do romance "Keith Me" de
Amanda Sthers, comprado por aí nuns saldos, um
destes dias...

0 Comentários:

Enviar um comentário

Subscrever Enviar comentários [Atom]

<< Página inicial